Travaillé quand on est bipolaire

Retour à l'accueil

Un Mobafriend demande :

Travaillé quand on est bipolaire

Bonjour tout le monde,

J’ai besoin de vos expérience et conseils.

J’ai un trouble de l’humeur, (bipolaire et borderline, tout deux diagnostiqué).
Je rêve d’avoir une vie stable, et un emploi stable... mais toute mes anciens jobs on était voué à l’échec... peur du jugement, stress, fatigué du au traitement... et parfois même stigmatiser à cause de ma maladie.

J’aimerai sincèrement trouver un emploi mais je sais pas dans quel branche il serait intéressant de m’épanouir sans fuir l’emploi 2 semaine après le contrat...

Pensais vous que travailler au début de la maladie c’est compatible ?
Quel exemple de piste ou je pourrais me diriger ? M’épanouir ?
Si vous travailler, avais vous dit à l’employeur votre maladie ou faut t’il le cacher ?

Merci d’avance 😌


il y a 1 mois

Pas-de-Calais

Bonjour,
Pour répondre simplement : oui il est possible de travailler, toutefois, il serait bon de choisir un métier ou tu vas t'amuser, qui te plait, afin qu'il ne soit pas un poids supplémentaire. Il est donc primordial de faire un bilan sur le travail que tu vas choisir.
Pour cela, les bilans de compétences sont très bien. Il y a aussi la possibilité de faire un bilan soi même, à l'aide d'un petit carnet, note ce que tu aimes et ce que tu n'aimes pas, et regardes les métiers qui correspondent.
Ensuite, regarde les débouchés, pas la peine de faire une formation de 2 ans s'il n'y a pas d'emploi, par exemple la petite enfance. Les études doivent aussi être en fonction de ce que tu peux apprendre, difficile de devenir médecin si tu n'as pas le bac par exemple. Il faut enfin choisir un métier ou tu n'auras pas trop de stress, avec des horaires qui changent trop, nuit et week end par exemple.
Est- ce que tu dois dire que tu es malade : C'est un choix qu'il va falloir assumer, si tu ne dis pas que tu es malade et que tu dois partir en hospit ou que tu fais une crise, c'est une mise en difficulté par rapport à ton employeur qui va découvrir ta maladie sous un mauvais jour. Si le boulot se passe bien, personne ne te jugera.
En revanche, si tu annonces tout de suite la couleur, c'est que tu es sur un poste handicap, et l'employeur va aménager ton travail, ou tu risques d'être mise de côté, jugée rapidement, par ton patron ou tes collègues. A la moindre erreur, cela sera mis sur le compte de la pathologie et non de l'environnement de travail.
On peut réussir tout ce qu'on veut dans la vie, à condition d'y travailler dur. Tu vas trouver quelque chose qui te convient.

il y a 1 mois

Participez à cette conversation :
Créez votre compte ou Connectez-vous !